Blog

voyager avec des allergies alimentaires

Voyager avec une allergie alimentaire

Que vous décidiez de voyager en France en voiture, ou à l’autre bout du monde en avion, si vous avez des allergies alimentaires, il sera important de bien préparer votre voyage. Comment trouver les bonnes adresses, mettre ce qu’il faut dans vos bagages, ou encore prévoir ce que vous pouvez prendre en cabine dans un avion, on vous dit tout ici.

Prendre l’avion avec des allergies alimentaires

Prendre l'avion avec des allergies alimentaires
Photo by Ashim D’Silva on Unsplash

Vous souffrez d’une allergie alimentaire et devez voyager en avion? Ce n’est pas un problème, mais il faut bien préparer son voyage. La première démarche à entreprendre, en amont du voyage, est de contacter la compagnie aérienne pour l’informer de cette allergie. Les compagnies mettent en place des protocoles spécifiques pour accompagner les voyageurs allergiques. Certaines de ces compagnies peuvent proposer des repas sans allergène, d’autres vont même jusqu’à interdire la distribution ou la vente de cacahuètes dans l’avion si un passage a une allergie aux arachides.

Dans tous les cas, la compagnie doit être informée de cette allergie avant le jour du voyage.

Ensuite, le jour du départ, il vous faudra à nouveau signaler cette allergie au comptoir d’enregistrement. Pensez à placer vos traitements médicaux dans votre bagage à main (surtout pas en bagage en soute car si votre valise se perd, et cela arrive, vous n’aurez aucun traitement avec vous durant votre voyage). Tout traitement devra être accompagné de son ordonnance. Pensez à demander à votre médecin de l’établir avec le nom des molécules, et pas seulement le nom du médicament, car ce dernier change d’un pays à l’autre.

La présentation de cette ordonnance au comptoir d’enregistrement de la compagnie aérienne sera essentiel si vous voyagez avec un auto-injecteur d’adrénaline, les seringues étant normalement interdites dans les avions. Il en va de même pour les flacons de médicaments de plus de 100ml qui sont aussi interdit à l’intérieur des appareils.

Voyager en train avec des allergies alimentaires

Voyager en train avec des allergies alimentaires
Photo by Balazs Busznyak on Unsplash

Si vous devez voyager en train avec des allergies alimentaires, vos contraintes seront moins importantes qu’en avion. En effet, vous n’avez pas à placer de bagage en soute et vous pouvez garder avec vous vos médicaments sans déclaration préalable.

Il est cependant préférable de prévoir d’emmener avec vous votre ordonnance. Tout d’abord parce qu’en cas de contrôle aléatoire, vous pourriez avoir à justifier la possession d’une seringue d’adrénaline par exemple. Mais aussi parce que si vous veniez à égarer vos médicaments, vous pourriez en récupérer en pharmacie. Ou même, si vous veniez à être à court (un inhalateur vide), un simple passage en pharmacie vous permettrait de récupérer votre traitement.

Pour ces voyages, qui peuvent s’avérer longs, pensez à conserver les produits fragiles dans des sacs isothermes, permettant de les conserver à bonne température.Les seringues auto-injectables d’Epipen par exemple, ne doivent pas être exposées à des températures au delà de 25°C. Pour autant, le fabriquant demande de ne pas les stocker dans un réfrigérateur, ni un congélateur. L’utilisation de pain de glace dans les glacières isothermes est à proscrire.

Voyager en voiture avec des allergies alimentaires

Voyager en voiture avec des allergies alimentaires
Photo by Simon Rae on Unsplash

Pour voyager en voiture, deux cas de figure sont à distinguer lorsque vous transportez des médicaments pour traiter des allergies alimentaires. Tout d’abord, si vous voyagez à l’intérieur de votre pays. Dans ce cas de figure, vous devez être vigilant à la température de conservation des médicaments et il est préférable d’emporter une ordonnance pour les mêmes raisons que celles exposées lors des voyages en train. Mais cet élément n’est pas obligatoire.

Ensuite, si vous voyagez à l’étranger. Même si, notamment au sein de l’espace Schengen, les frontières son assez ouvertes, il est possible que vous deviez vous soumettre à un contrôle de douane. Dans ce cas, il pourrait vous être demandé de justifier de la possession de médicaments. Prévoyez donc une ordonnance faisant apparaître la molécule utilisée (plutôt que le nom du médicament qui peut être différent dans un autre pays).

Colonie de vacances, voyage scolaire, séjour linguistique et allergies alimentaires

Colonie de vacances, voyage scolaire, séjour linguistique et allergies alimentaires
Photo by Patrick Buck on Unsplash

Laisser voyager son enfant sans votre supervision, alors qu’il a des allergies alimentaires, est une source d’inquiétude pour un parent. Pourtant, si vous cadrez bien la situation en amont, tout se passera bien. En France, les structures d’encadrement d’enfants sont formées pour accompagner les enfants ayant des pathologies à suivre durant le séjour de l’enfant. Lors de la mise en place du dossier de séjour, la structure vous fera compléter une fiche sanitaire dans laquelle vous devrez faire apparaître les maladies, traitements et contre-indications médicales concernant votre enfant. Soyez précis, et n’hésitez pas à joindre à ce document les informations essentielles pour accompagner au mieux votre enfant. Si celui-ci a un P.A.I, transmettez le à la structure organisant le voyage. Les équipes ont toujours un référent sanitaire qui prend la responsabilité de suivre les instructions médicales et briefer les équipes sur le contenu des fiches sanitaires.

Le jour du départ, n’hésitez pas à rappeler ces éléments à l’interlocuteur à qui vous confierez votre enfant. On ne vous reprochera jamais d’être un peu insistant, il en va de la santé de votre enfant. Pensez à préparer les médicaments de votre enfant, accompagnés de l’ordonnance, en respectant les conditions présentées dans les chapitres précédents, selon le mode de voyage de votre enfant (pour les voyages en car, vous pouvez consulter le chapitre « voyager en voiture »).

Une fois arrivé sur place, votre enfant devra confier ses médicaments au responsable sanitaire. Les centres d’accueil collectifs de mineurs ne peuvent pas laisser un enfant en possession de médicaments, pour éviter toute auto-médication non contrôlée.

Sur place, dans la mesure ou vous avez signalé l’allergie alimentaire de votre enfant sur la fiche sanitaire, le centre proposera des repas sans allergène à votre enfant.

Pour le cas particulier des séjours linguistiques à l’étranger, la démarche est en fait identique. La fiche sanitaire bien complétée est la clé. De nombreux pays sont d’ailleurs bien en avance sur la France concernant la prise en charge des allergies alimentaires. L’Angleterre, le Canada et les USA (3 principales destinations de séjours linguistique pour la France) sont très performants pour le suivi des allergies alimentaires. Lorsque les repas sont proposés sous forme de buffet, des pancartes sont placées sur chaque plat pour indiquer les contrindications associées.

Et, si vous passez par un organisme français, celui-ci a l’obligation de transmettre en détail les éléments de la fiche sanitaire de votre enfant au centre, avant son arrivée.

Gérer ses allergies alimentaires à l’étranger

Gérer ses allergies alimentaires à l'étranger
Photo by Petr Sevcovic on Unsplash

Voyager à l’étranger avec des allergies alimentaires demande une certaine organisation en amont. Il est essentiel de signaler vos allergies lorsque vous vous rendez au restaurant. De plus, lorsque vous achetez des denrées dans des commerces, vous devrez être vigilants et bien lire les étiquettes. La bonne nouvelle, c’est que la déclaration des allergènes est obligatoire dans toute l’union européenne, à l’exception de la Russie et de la Turquie. De nombreux autres pays, tels que les USA et le Canada, ou encore l’Australie, ont mis en place une réglementation similaire. Si vous avez un doute concernant le pays que vous allez visiter, vous pouvez tout à fait contacter l’ambassade française du pays concerné.

Afin de vous faciliter la transmission de l’information sur vos allergies, le Centre Européen des Consommateurs a mis en place des fiches de traduction des allergies alimentaires, que nous vous proposons de télécharger ci-dessous :

Il est également important de savoir comment contacter les services d’urgence en cas de nécessité, selon le pays dans lequel vous voyagez. Le site allergobox propose une liste des numéros d’urgence à l’adresse https://www.allergobox.com/les-allergies-alimentaires/voyager-avec-une-allergie-letranger-fiches-de-traduction-et-numeros.

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X