Livraison gratuite dès 50€ d’achat

0,00 
No products in the cart.

Si elle est assez mal connue, l’allergie au sésame est portant une des plus courante en France, avec des conséquences qui peuvent être assez graves.

3%

3% de la population française s’est vu diagnostiquer une allergie au sésame


Description de l’allergie au sésame



Le sésame est une plante cultivée pour ses graines et largement utilisée dans notre alimentation actuelle. La graine de sésame peut être utilisée dans l’alimentation une fois torréfiée, ou bien être transformée en huile par pression.

L’allergie au sésame peut être déclenchée aussi bien par la consommation de graines de sésame que d’huile de cette graine.L’allergie au sésame est très développée et son développement est assez important de par la consommation  croissante que nous faisons de cet ingrédient dans notre alimentation actuelle. En effet, le sésame est très riche en calcium et a des propriétés antispasmodiques et anti-infectieuses.

On utilise assez largement le sésame en pâtisserie sous forme de graine (visible) mais aussi sous forme de pâte (plus difficilement

identifiable). Mais le sésame est également utilisé dans les produits cosmétiques et la fabrication de médicaments, ce qui nécessite une vigilance particulière en cas d’allergie.

Symptômes de l’allergie au sésame

Niveau de risque de l’allergie au sésame

Risque élevé

L’allergie alimentaire au sésame présente plusieurs formes de symptômes :

  • digestifs : les personnes allergiques au sésame peuvent être atteintes de nausées, de vomissements et de diarrhées
  • respiratoires: Les effets peuvent être un œdème laryngé, ou des bronchospasmes
  • cutanés : Les conséquences peuvent être un urticaire aiguë, un angio-œdème


L’allergie au sésame peut également atteindre plusieurs organes à la fois et provoquer un choc anaphylactique, pouvant entraîner la mort. Ce symptôme sévère est assez courant avec l’allergie au sésame, ce qui en fait une des allergies alimentaires les plus graves répertoriées. C’est pour cela que cette allergie nécessite un accompagnement régulier par un allergologue, et une prise en charge rapide en cas de crise.

Traitement et guérison de l’allergie au sésame

Disparition de l’allergie au sésame sans traitement

0%

Disparition de l’allergie au sésame par réintroduction

0%

La prise en charge de l’allergie au sésame nécessite une éviction totale de cet ingrédient, aussi bien dans l’alimentation que dans l’application cutanée (cosmétiques et médicaments).

L’omniprésence du sésame dans des produits de consommation quotidienne nécessite une lecture scrupuleuse des listes d’ingrédients.Il faut savoir que le sésame fait partie des ingrédients à déclaration obligatoire dans l’union européenne ( règlement européen n°1169/2011).

L’allergie au sésame ne disparaît pas avec l’âge chez l’enfant. Une personne allergique reste sensible à cet allergène toute sa vie. A ce jour, il n’existe pas de protocole officiel de réintroduction du sésame dans l’alimentation des personnes allergiques. Cependant des études recentes ont été menées dans ce sens, et leurs résultats sont très encourageants. Ces tests ont été pratiqués sur des enfants en milieu hospitalier et les taux de réussite de cette réintroduction sont très satisfaisants. Mais l’échelle réduite de l’expérimentation, ainsi que l’absence d’analyse des résultats à long terme, ne permettent pas à ce jour d’établir un protocole généralisable.

Les enfants ayant une allergie au sésame doivent faire établir un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) auprès de leur allergologue afin de définir le comportement à

adopter en cas de crise. Le risque de choc anaphylactique étant réel et important, ces enfants doivent avoir avec eux, en permanence, 2 seringues auto-injectable d’adrénaline.

Liste des allergies croisées à l’allergie au sésame







Source : site ALK

Lectures recommandées



On vous tient informés ?