Livraison offerte dès 60€ d'achat*

La boutique

Vêtement de

prévention

Transport des

repas

Trousse PAI

Conservation de l'adrénaline


Les allergies alimentaires


Le blog

2 livres de recettes sans allergènes
2 livres de recettes sans allergène

NEWSLETTER

-10% sur votre

première commande

Mieux connaître alrj


0,00 
Votre panier est vide pour le moment
0,00 
Votre panier est vide pour le moment

Allergies alimentaires : les symptômes et les tests pour les identifier

Selon l’OMS, les allergies sont la 4ème maladie chronique au niveau mondial, en nombre de cas. L’allergie alimentaire est considérée comme la “deuxième vague allergique”, se plaçant juste après l’asthme. Les allergies ne font qu'augmenter depuis ces dernières années, et actuellement, il y a plus de 250 millions de personnes touchées par cette maladie.

L’INSERM estime qu’en France, les allergies alimentaires touchent 3 % de la population générale. Ce chiffre passe à 8 % si on considère uniquement les enfants (- de 18 ans). 

enfant allergique qui a de l'eczema

Comment détecter les symptômes d’une allergie alimentaire ? 

Un symptôme correspond aux signes observables et ressenties liés à un problème de santé. Les symptômes peuvent prendre diverses formes : physiques, émotionnelles ou mentales.


Les symptômes liés aux allergies alimentaires sont physiques et visibles. Ils se manifestent sous différentes formes : 


  • Cutanés : Cela va affecter la peau. Vous pouvez avoir des éruptions cutanées (boutons), des démangeaisons, de l’eczéma. Vous pouvez également noter des gonflements sur le visage ou d’autres parties de votre corps. 
  • Digestifs : Ce sont des signes qui vont toucher le système digestif et vont provoquer des vomissements, des douleurs abdominales, des crampes, de la diarrhée. 
  • Respiratoires : Ils vont affecter vos voies respiratoires et vous pouvez avoir le nez qui coule, des démangeaisons dans la gorge, une toux ou une respiration sifflante. La situation peut s’aggraver et cela peut conduire à des difficultés respiratoires, une respiration sifflante sévère nécessitant une intervention médicale de toute urgence. 
  • Cardiovasculaires : Ils correspondent aux symptômes d’allergies graves, vous pouvez noter des palpitations cardiaques, une tension artérielle forte, des fluctuations du rythme cardiaque.  Ces symptômes peuvent être le signe d’un choc anaphylactique. 

La fatigue, des étourdissements, sensation de malaise sont d’autres signes des symptômes liés aux allergies. Il faut souligner que les symptômes varient selon les tranches d’âge, mais aussi d’une personne à l’autre : les symptômes chez les enfants, vont souvent se manifester par des vomissements, des diarrhées, de l’eczéma. Chez les adultes, les symptômes de l’allergie alimentaire, prennent majoritairement la forme de crise d’asthme, d'urticaire (c’est une éruption cutanée qui apparaît sous la forme de plaques rouges sur la peau, elle peut également causer des démangeaisons) ou des douleurs abdominales, des diarrhées. 


Il est également important de noter que ces symptômes peuvent apparaître immédiatement après l’absorption de l’allergène. Mais il existe également des symptômes dits retardés, qui peuvent apparaître jusqu’à plusieurs heures après l'absorption de cet allergène. 


Si vous rencontrez ce type de symptôme, il est important de prendre rapidement rendez-vous avec un allergologue qui pourra vous aider à identifier leur origine.


Quels tests permettent d'identifier les allergies alimentaires ?

Un allergologue est un médecin spécialisé dans le domaine des allergies. Afin d’obtenir un rendez-vous, avec un allergologue, vous devrez au préalable obtenir une ordonnance de votre médecin traitant. Si vous souhaitez identifier vos allergies, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un allergologue qui pourra vous faire passer des tests et vous accompagner dans la mise en place de protocoles pour gérer au mieux cette pathologie. Le nombre de patients allergiques augmentent plus rapidement que le nombre de praticiens, c’est pourquoi il est parfois long d’obtenir un rendez-vous avec ce spécialiste. Il est important de ne pas y renoncer pour autant, ce rendez-vous est une étape essentielle pour votre santé. 


Comment se passe le rendez-vous chez l’allergologue? 


Lors de ce rendez-vous, l’allergologue vous posera des questions sur vos antécédents médicaux. Il va chercher à comprendre vos symptômes, les déclencheurs, la gravité de la  pathologie, ces questions vont lui permettre de détecter vos allergènes et cela lui permettra de faire un pré-bilan. 


Par la suite, vous échangerez sur vos symptômes, les moments durant lesquels ils se déclarent, leur fréquence, leur durée. Un examen physique sera également effectué. Ensuite, ce médecin vous fera passer des tests pour identifier les allergènes en cause. 

Test cutané de l'allergie alimentaire

Voici les différents tests : 


  • Le test épicutané ou patch test : 


Ces tests sont généralement effectués sur des patients souffrant d'eczéma. L’allergologue va chercher à déterminer la cause de cette éruption cutanée. C’est le processus le plus long. En moyenne, trois rendez-vous sont à prévoir. Lors de la première entrevue, des patchs seront apposés sur votre peau, généralement, dans le dos. 48 Heures plus tard a lieu le deuxième rendez-vous. Les patchs vont être retirés, puis l’allergologue va analyser les réactions. Si des réactions sont constatées, un troisième rendez-vous sera à prévoir (48 H plus tard). Si vous souhaitez plus d’informations sur ce test, n’hésitez pas à contacter un allergologue.  



  • Le test cutané ou prick tests : 

 

Ces tests sont réalisés pour déterminer quels sont vos allergènes. Si vous avez des allergies alimentaires, c’est ce test que l’allergologue réalisera. L’allergologue dépose des micro-doses d’allergènes sur votre peau, les faisant pénétrer dans votre épiderme à l’aide de petits pics (cette procédure est indolore). Il se peut que votre allergologue vous demande d’apporter certains aliments que vous soupçonnez d’être à l’origine de vos allergies afin de pouvoir les tester. Une lecture des résultats est faite 30 minutes après cette étape. La présence de réaction permet de constater si vous êtes allergique, ou non, aux différents produits. 

                  


  • Test sanguin des IgE :


C’est un test qui peut s’effectuer de manière isolée, ou après avoir effectué le test cutané si celui-ci n’est pas probant. 

  

Ce test ce fait par le biais d’une prise de sang. Pour se protéger contre les allergènes, votre corps émet des anticorps (IgE). Avec ce test, l’allergologue cherche les allergènes contre lesquels le corps se défend. Ce sont donc les IgE que ce test va révéler. 


  • Test de provocation orale : 


Pour effectuer ce test, l’allergologue va administrer par voie orale l’allergène suspecté. Il va commencer avec des petites doses et peu à peu, en augmentera la quantité.


Dans le cas d’allergies alimentaires, ce test est très important. Il est un excellent révélateur de vos allergies, mais surtout de la gravité des symptômes de celles-ci. 


Ce test doit impérativement être effectué sous la supervision de votre allergologue qui vous guidera, et vous permettra d’adapter votre comportement en cas de réaction allergique. 



Pour préparer au mieux votre rendez-vous chez votre allergologue, l’idéal est de préparer un carnet dans lequel vous aurez noté vos différents symptômes, leur gravité, leur fréquence, et les conditions dans lesquelles ils sont apparus. Ainsi, il est intéressant de noter ce que vous avez mangé avant qu’ils n’apparaissent, les cosmétiques que vous avez utilisé, et même les lieux dans lesquels ils sont apparus, notant au passage la présence d’animaux par exemple.

allergologue en consultation

Vivre avec des Allergies Alimentaires

Il existe divers moyens pour s’adapter face à cette pathologie. Pour vous accompagner et vous aider à comprendre les allergies, vous pouvez contacter des allergologues ou d’autres professionnels de santé. Sur internet, vous allez également trouver des blogs, associations qui vous donneront des conseils, des recettes sans allergènes, des informations utiles pour en savoir davantage sur le sans allergène, les allergies alimentaires etc… Pour faciliter votre quotidien et ceux des personnes allergiques au sein de votre famille, vous avez la possibilité de trouver des sites ou vous pourrez acheter des produits sans allergènes. Afin d’avoir plus d’accompagnement et de conseils, vous pouvez rejoindre des groupes via Facebook, des forums, une communauté qui échangent sur les allergies et comment vivre avec. Gardez en tête que les conseils sur internet ne valent jamais les recommandations de votre allergologue qui connaît réellement votre situation personnelle.


Il vous faudra mettre en place un régime d’éviction. Cela signifie que vous devrez retirer de votre alimentation les allergènes incriminés. C’est à ce jour la seule solution efficace à 100 % dans le cadre des allergies alimentaires. À nouveau, faites-vous guider par votre allergologue. Un régime d’éviction mal organisé peut provoquer des carences. Ce professionnel de santé saura vous conseiller.

Vous souhaitez aller au restaurant ? Voici ce que vous devez savoir ! 


Depuis le 1ᵉʳ juillet 2015, une réglementation européenne exige que les restaurants affichent de manière visible et consultable les informations concernant la présence d'allergènes dans les ingrédients. Cette obligation découle du décret n°2015-447 du 17 avril 2015, qui vise à garantir une communication transparente envers les clients au sujet des allergènes alimentaires. Ce décret identifie les 14 allergènes majeurs émis par l’Union Européen. Pour se conformer à cette réglementation, les restaurants doivent élaborer une liste détaillée des allergènes présents dans chaque plat qu'ils servent. Généralement, cette liste est présentée sous la forme d'un tableau et doit être mise à jour chaque fois que des modifications sont apportées aux plats ou aux ingrédients utilisés.


Les produits destinés à la consommation, ce que je dois savoir ?


La directive 2003/89, entrée en vigueur suite au décret 2005/944, a établi une liste d'allergènes officielle. Tous les produits destinés à la consommation sont tenus d'afficher clairement les informations sur les ingrédients allergènes, de manière transparente et identifiable. Ces allergènes doivent obligatoirement figurer sur l'étiquetage des produits préemballés. Pour ces produits, la réglementation impose que les ingrédients allergènes soient mis en évidence par une mise en forme claire au sein de la liste d'ingrédients. Le Règlement européen 1169/2011, également connu sous le nom d'INCO, a pour objectif d'assurer l'accessibilité des informations sur les denrées alimentaires * aux consommateurs. 


En outre, pour les produits alimentaires non préemballés destinés à la vente directe aux consommateurs finaux, ainsi que pour les produits alimentaires préparés sur place ou vendus immédiatement, le règlement exige également l'insertion de la mention "contient", suivie du nom de l'allergène.


Des contrôles réguliers sont effectués par la DGCCRF pour vérifier que ces commerces respectent bien le règlement. 


* Les denrées alimentaires : Selon l’article 2 du règlement (CE) n°178/2002, le terme « denrée alimentaire » désigne « toute substance ou produit transformé, partiellement transformé ou non transformé étant susceptible d’être ingéré par l’être humain ».


Breezy Extra Adrénaline x2

52,00 

Trousse d’urgence P.A.I personnalisable

22,00 

En conclusion

Vivre avec des allergies peut être stressant. L’inquiétude constante sur les déclencheurs, les symptômes, cuisiner sans allergène, lire attentivement les packagings, aller aux restaurants etc… Tous ces éléments peuvent avoir des conséquences graves sur votre santé émotionnelle. Si vous sentez une anxiété liée aux allergies et que cela affecte votre quotidien, n’hésitez pas à demander un soutien psychologique. Consulter un psychologue peut grandement vous aider à accepter et à vivre avec vos allergies. Ils sont en mesure de vous fournir des conseils avisés pour gérer votre anxiété. Cela est également vrai chez les enfants. Même s’ils n’en parlent pas, les enfants peuvent très mal vivre leurs allergies alimentaires. Donnez-leur l’occasion de verbaliser ce qu’ils ressentent et, si cela est nécessaire, permettez-leur d’en parler avec un professionnel.


Pour avoir plus d’informations, de conseils, vous devrez consulter un allergologue. Il est important de faire un bilan régulièrement et d’en savoir plus sur vos symptômes, vos allergies alimentaires. Ce professionnel vous permettra de réaliser des diagnostics et des bilans. Un suivi régulier permettra de détecter tout changement lié à vos symptômes et réactions. 


Informez-vous sur les différents outils à votre disposition : Les associations, les blogs, les groupes via les réseaux sociaux, les entreprises, ces organismes pourront aussi vous accompagner. Organisez-vous et mettez en place des documents qui vont vous faciliter le quotidien. 


Si elles sont bien cadrées et suivies, les allergies alimentaires peuvent être une pathologie, certes contraignante, mais qui ne mettra pas en danger votre santé !




On vous tient informés ?

Commentaires

Laisser un commentaire