Livraison gratuite dès 50€ d’achat

0,00 
No products in the cart.

PAI – projet d’accueil individualisé

Mise à jour : 6 juillet 2022



Le Projet d’Accueil Individualisé, couramment abrévié PAI, est un

protocole officiel mis en place pour assurer la sécurité médicale des

enfants ayant des allergies alimentaires par exemple, lorsqu’ils sont en collectivité.



Définition du Projet d’Accueil Individualisé


Le Projet d’Accueil Individualisé est un document écrit qui permet de définir la conduite à tenir pour l’accompagnement d’un enfant ayant des problèmes de santé durables, lorsqu’il se trouve en collectivité.


Ce document est rédigé pour les enfants scolarisés, mais également pour ceux qui sont en crèche, en centre de loisir, chez un ou une assistante maternelle. Mais le PAI peut également être utilisé pour toutes les activités périscolaires.


Un PAI peut être mis en place pour les enfants en très bas âge, dès lors qu’il vont être confrontés à la vie en collectivité. Ce document peut être établi jusqu’à la fin du secondaire, c’est à dire jusqu’au lycée.


Le Projet d’Accueil Individualisé doit, comme le précise la circulaire n°2003-135 du 8 septembre 2003, être rédigé par le médecin traitant de l’enfant. Il doit préciser les conditions dans lesquels l’enfant peut être accueilli par la structure dans laquelle il évolue, pour lui garantir une réelle sécurité sanitaire.

Contenu d’un Projet d’Accueil Individualisé



Le Plan d’Accueil Individualisé définit le rôle de chacun dans l’accompagnement de l’enfant, et ne décharge en aucun cas les parents de leurs responsabilités en cas de problème de santé de l’enfant.

Le PAI est rédigé par le médecin, avec la famille de l’enfant concerné.


Il peut contenir :


  • des consignes concernant l’alimentation de l’enfant, que ce soit à la cantine ou en dehors. Par exemple, pour un enfant ayant une allergie alimentaire grave, il peut être demandé aux parents de fournir les repas si l’enfant mange à la cantine et le personnel encadrant peut avoir l’interdiction de donner à manger à cet élève (même en cas d’anniversaire, de recette de cuisine préparée en classe, etc…). Certains établissements proposent même, selon les communes, de mettre à disposition des équipements propres à l’enfant, tels qu’un réfrigérateur ou un micro-onde personnel.

  • des aménagements de la scolarité : Certaines activités peuvent être proscrites dans le cadre d’un PAI. C’est par exemple le cas d’activités sportives pour un élève faisant de l’asthme à l’effort.

  • un protocole d’administration de médicaments et d’actions d’urgence : ce protocole est associé à une ordonnance du médecin indiquant la posologie à suivre pour le traitement. La trousse de soins ou se trouve le PAI doit également contenir l’ensemble des médicaments listés dans le protocole, avec des dates de péremptions contrôlées, et, dans la mesure du possible, couvrant la période pour laquelle est établit le PAI. Dans le cas des allergies alimentaires, les symptômes possibles sont décrits, et selon leur gravité, les traitements sont adaptés. Ils peuvent aller de la prise antihistaminiques à l’administration d’adrénaline à l’aide d’une seringue auto-injectable. L’ensemble des traitements doit être facile d’utilisation car ils seront administrés, le cas échéant, par du personnel non médical (Professeur, Atsem, directeur d’école, etc)

  • Les coordonnées des personnes à contacter en cas d’urgence : Le PAI doit également faire apparaître les coordonnées des personnes référentes pour la santé de l’enfant. En premier lieu, les parents, qui doivent être prévenus si l’enfant venait à avoir besoin de l’administration d’un traitement médical. En deuxième lieu, le médecin traitant de l’enfant doit également être identifié sur ce document. En troisième lieu, le médecin scolaire, ou de collectivité doit également être notifié. Le numéro d’urgence sont également rappelés, à savoir le 15 (numéro du Samu).

Le site de l’Education Nationale propose un modèle de PAI téléchargeable ici.

(mise à jour août 2021)

Transmission d’un PAI



Afin que les personnes qui auront potentiellement à appliquer le Projet d’Accueil Individualisé de l’enfant soit informées de son contenu, le PAI doit être présenté collectivement, en présence des parents, des responsables de l’établissement d’accueil, et du référent médical de la structure.


Dans le cas d’un PAI dans une école, les parents seront accueillis par le chef d’établissement, et c’est le médecin scolaire qui fera la lecture, avec explications pratiques à l’appui, du PAI. Les enseignants et Atsem devront également être présents.


Chaque partie en présence signera le document. Les parents donneront, au travers de ce courrier, le droit au personnel d’encadrement de l’établissement, d’administrer les soins décrits à leur enfant.


En cas de changement du personnel d’encadrement, aucun texte n’impose la remise en place d’une réunion. Les parents peuvent cependant solliciter le médecin référent pour renouveler la formation et s’assurer de la bonne compréhension du protocole par tous.



Le PAI est un élément de sécurité essentiel pour l’enfant. Il doit être accessible à tout moment et doit suivre l’élève lors de chacun de ses déplacements en dehors des murs de l’établissement.

Conservation d’un PAI



Le PAI est un élément qui peut s’avérer vital pour un enfant ayant des allergies alimentaires.


Ainsi, cette trousse d’urgence doit rassembler dans un même lieu les indications à suivre en cas de réaction allergique, ainsi que les médicaments qu’il faut absolument avoir à portée de main en cas de besoin.


Dans les écoles maternelles et primaires, il est généralement demandé d’apporter plusieurs trousses de PAI pour l’enfant allergique :


– Une trousse dans la classe


– Une trousse à la cantine


– Une trousse pour le périscolaire


En effet, s’agissant d’un traitement d’urgence, il n’est pas possible que cette trousse se retrouve dans une pièce fermée à clé, et donc pas immédiatement accessible en cas de besoin.


Pour faciliter son identification, il est important de rendre cette trousse facilement repérable et identifiable. C’est pourquoi alrj a mis en place un outil permettant de personnaliser sa trousse d’urgence PAI avec le nom de l’enfant et un visuel choisi :

Trousse PAI personnalisable

Et, bien entendu, lorsque l’enfant est en présence de ses parents, il doit également avoir l’ensemble de ces médicaments disponibles pour permettre une intervention rapide en cas de besoin.



Dans ce cas, il est également possible de personnaliser un modèle de trousse d’urgence, mais plus discret cet fois, tout en restant facilement identifiable.