Livraison gratuite dès 50€ d'achat

0,00 
No products in the cart.

L'allergie aux oeufs est une des allergies alimentaires les plus problématiques tant cet ingrédient est omniprésent dans notre alimentation actuelle.

2,6% de la population française s'est vu diagnostiquer une allergie à l'arachide


Description de l’allergie aux oeufs



L’allergie aux œufs fait plus précisément référence aux œufs de poules.Dans le détail, la coquille de l’œuf n’est pas allergisante, par contre, le blanc d’œuf, comme le jaune d’œuf le sont. Cependant les études prouvent que les réactions sont plus importantes avec le blanc d’œuf.

Le nombre de cas de cette allergie est assez stable à travers le monde. Cette allergie peut être déclenchée, et les symptômes associés peuvent apparaître après l’ingestion d’œuf sous toutes ses formes, qu’il soit cru, cuit, ou même déshydraté dans les préparations alimentaires. Mais les médecins rapportent également des allergies déclenchées par des produits cosmétiques contenant de l’œuf, voire même des médicaments (voir plus bas le cas particulier de la vaccination).

Symptômes de l’allergie aux œufs

Niveau de risque de l'allergie aux oeufs


Risque élevé

L’allergie alimentaire aux œufs peut provoquer l’ensemble des symptômes associés aux allergies alimentaires, à savoir :

  • digestifs : les personnes allergiques aux œufs peuvent être atteintes de nausées, de vomissements, de douleurs abdominales et de diarrhées
  • respiratoires : elle peut provoquer des rhinites, un œdème laryngé, de l’asthme ou un syndrome oral
  • cutanés : Les personnes concernées peuvent également souffrir d’urticaire aiguë, d’angio-œdème, ou d’eczéma
  • généralisés : elle peut conduire à un choc anaphylactique qui, s’il n’est pas traité immédiatement, peut entrainer le décès de la personne.


Traitement et guérison de l’allergie aux oeufs

Disparition de l'allergie à l'arachide sans traitement

55%

Disparition de l'allergie à l'arachide par réintroduction

66%

L’allergie aux œufs est principalement diagnostiquée sur des enfants en bas âge.Dès que cette allergie est détectée, il est essentiel de retirer totalement les œufs de l’alimentation de l’enfant; il s’agit de l’éviction totale.

Les œufs font partie des ingrédients devant obligatoirement apparaître dans la liste des ingrédients composant un aliment, en vue du règlement européen n°1169/2011. Il est essentiel de bien lire les étiquettes pour déceler la présence de cet allergène qui peut se retrouver même dans des aliments

inattendus.

Il faut savoir que des études montrent que l’allergie aux œufs disparaît dans 40 à 70% des cas entre l’âge de 3 et 4 ans. Cependant, la sensibilité à l’œuf cru peut persister quand l’allergie aux œufs cuits disparaît.

Il est également possible de mettre en place une réintroduction progressive de l’oeuf dans l’alimentation de l’enfant. Le risque de choc anaphylactique étant réel, cette réintroduction doit absolument se faire en milieu hospitalier.La réussite de la réintroduction de l’oeuf dans l’alimentation de l’enfant est assez lente, mais elle est couronnée de succès dans 66% à l’âge de 5 ans.

Traitement d’urgence de l’allergie aux oeufs

Si l’allergie est sévère, il est essentiel d’établir avec l’allergologue un PAI (projet d’accueil individualisé) c’est à dire une procédure à mettre en place pour contrer les symptômes allergiques. Ce plan d’action, adapté à chaque individu, peut aller de l’application d’une crème pour les réactions cutanées, à la prise d’antihistaminiques ou de bronchodilatateurs pour les cas de difficultés respiratoires ou d’asthme, voire même l’injection d’urgence d’adrénaline dans le cas d’un choc anaphylactique.

Allergie aux œufs et vaccination

Il est essentiel d’avertir le médecin traitant de l’allergie d’un enfant lors de la vaccination contre les oreillons, la fièvre jaune et la grippe.  En effet des protéines d’œuf sont présentes dans ces vaccins. Des protocoles spécifiques peuvent être mis en place par le médecin pour pouvoir administrer ces vaccins dans des conditions

optimales de sécurité.

Liste des allergies croisées à l’allergie aux oeufs


  • allergie aux oeufs de cane
  • allergie aux oeufs de caille
  • allergie aux oeufs d’oie
  • allergie aux oeufs de dinde
  • allergie à la viande de volaille





Source : Le Figaro Santé

Lectures recommandées



On vous tient informés ?

Créer un compte

Créez votre compte et bénéficiez de 10% de remise sur votre première commande


Vous avez déjà un compte? Se connecter