Livraison gratuite dès 50€ d’achat

0,00 
No products in the cart.

Rentrée scolaire et allergie alimentaire

La rentrée scolaire est souvent synonyme de stresse pour les familles des enfants ayant des allergies alimentaires. Cela peut également être complexe à appréhender pour les enfants concernés par cette pathologie. Quelques bons réflexes peuvent leur permettre d’appréhender cette étape plus sereinement.

SOMMAIRE


  1. Rentrée en maternelle
  2. Rentrée en primaire
  3. Le périscolaire pour les enfants allergiques
  4. Intégrer un club sportif ou artistique

Rentrée en maternelle pour les enfants ayant des allergies alimentaires

petite fille allergique en maternelle


PAI et réunion de rentrée

Lors qu’on a un enfant ayant des allergies alimentaires, le stress classique de la rentrée scolaire devient une véritable source d’inquiétude pour les parents. Comment informer l’équipe pédagogique des bonnes pratiques? Comment identifier une réaction allergique? Comment réagir si celle-ci se produit à l’école?

La bonne nouvelle est qu’il existe un protocole, mis en place par votre allergologue (et pouvant être renouvelé par votre médecin traitant, appelé le PAI, ou Projet d’Accueil Individualisé.

Ce document rassemble à la fois les informations sur la pathologie de l’enfant, mais aussi la manière d’éviter les réactions, et aussi les actions à mener si des symptômes venaient à apparaître.

Cette procédure doit être présentée au sein de l’établissement, en présence du médecin scolaire, à toutes les personnes pouvant avoir la responsabilité de l’enfant dans l’établissement.

C’est d’ailleurs l’occasion de faire une démonstration de l’utilisation des auto-injecteurs d’adrénaline pour les enfants pouvant faire un choc anaphylactique.

Il est à noter que les fabricants de ces auto-injecteurs peuvent fournir des modèles factices, sans éguilles, pour permettre de vous entraîner et de former le personnel à leur utilisation. Vous pouvez contacter directement les fabricants des différents modèles.

Trousses d’urgences PAI dans l’école

Afin de pouvoir réagir rapidement en cas de réactions allergiques, l’établissement doit avoir à sa disposition des trousses de secours accessibles et facilement identifiables.

La règle non officielle est que l’école doit avoir à sa disposition 3 trousses d’urgence :

  • 1 dans la classe
  • 1 à la cantine
  • 1 au périscolaire (même si votre enfant ne s’y rend pas, car en cas de problème ou vous ne pourriez pas récupérer votre enfant, c’est le périscolaire qui le prendra en charge).

Pour vous faciliter cette mise en place, alrj a développé des trousses personnalisables PAI très visibles, avec une taille adaptée au contenu d’un PAI, et sur laquelle vous pouvez faire apparaître le nom de votre enfant, elle sont disponibles ici :

trousse PAI pour les enfants ayant des allergies alimentaires

Vêtements de prévention des allergies alimentaires

Dès la rentrée, il peut également être intéressant de marquer les esprits en proposant à votre enfant un vêtement de prévention affichant ses allergènes. En effet, quoi de plus efficace, lorsque l’équipe pédagogique apprend à connaître et reconnaître les élèves, que d’encrer dans leur mémoire la pathologie de votre enfant.

Ainsi, le message est clair, impactant, et sans conséquence sociale pour votre enfant, dans la mesure ou ses camarades ne savent pas lire, mais retiendront par contre les pictogrammes de prévention.

Pour la rentrée, du fait du temps généralement assez clément en septembre, les vêtements de prévention personnalisés les plus usités sont :

t-shirt bébé allergie rose motif licorne

Le t-shirt de prévention des allergies alimentaires

sweatshirt bébé allergies alimentaires bleu

Le sweatshirt de prévention des allergies alimentaires

Les allergies alimentaires à la cantine

Les cantines des écoles maternelles sont gérées par les mairies. Ce sont donc des institutions qui décident de la politique de la veille pour l’accompagnement des allergies alimentaires au sein des cantines scolaires. Certaines mettent en place des menus spéciaux qui sont garantis sans les allergènes signalés, d’autres refusent purement et simplement d’accueillir à la cantine des enfants ayant des allergies alimentaires. D’autres, enfin, et c’est actuellement la majorité sur le territoire français, accptent d’accueillir les enfants, mais ils doivent apporter leur propre repas, préparer par leur famille.

Dans ce cas de figure, là encore, les politiques de prise en charge divergent selon les communes. Certaines ne font pas payer la cantine aux enfants allergiques, d’autres proposent un tarif réduit, et enfin, certaines facture le prix normal aux familles.

Dès lors, l’enfant doit apporter son repas dans une boîte à repas, en s’assurant que celui-ci est conservé dans de bonnes conditions de respect de la chaîne du froid (glacière isotherme) et en veillant évidemment à ne pas fournir de produits avec des dates de péremption dépassées. Le repas doit pouvoir être réchauffé dans un micro-onde à l’école et conservé dans un réfrigérateur. Certaines écoles demandent également aux familles de fournir les couverts, les verres et même les assiettes.

Là encore, alrj a pensé à vous, en mettant en place une gamme de bentos, glacières isothermes et gourdes pour les enfants ayant des allergies alimentaires :

Boîte à repas pour enfant allergique

glacière isotherme créatures colorées 2

glacière isotherme pour enfant allergique

Gourde isotherme pour enfant allergique

La rentrée en primaire pour les enfants allergiques

garçon allergique à l'école primaire

LE PAI à l’école primaire

Souvent, les enfants ayant des allergies alimentaires qui intègrent l’école primaire, ont d’ores et déjà l’habitude de gérer leur pathologie en collectivité. L’expérience de la maternelle leur a appris à être vigilants.

Pourtant, il est important de bien mettre en place le suivi de votre enfant dans ce nouvel établissement, car le personnel en charge a changé, et les acteurs pédagogiques sont généralement plus nombreux en primaire.

Il est donc essentiel de mettre en place la réunion de présentation détaillée du PAI à l’équipe pédagogique (détaillée ci-dessus dans la partie concernant la maternelle).

Et, même si l’école de votre enfant réuni la maternelle et la primaire, ou si votre enfant a déjà passé une année ou plus dans cette école, cette réunion ne doit pas être oubliée. Vous avez une fois par an l’occasion de sensibiliser le personnel de l’école à la pathologie de votre enfant, il est essentiel de pouvoir le faire !

Là encore, vous devrez mettre à disposition du personnel des trousses PAI accessibles et identifiables pour que le traitement puisse rapidement être administré à votre enfant en cas de symptômes de ses allergies.

Il faudra à nouveau une trousse d’urgence dans la classe, une à la cantine, et une à la disposition du personnel gérant le périscolaire.

A nouveau, vous pouvez personnaliser la vôtre sur le site d’alrj pour la rendre visible et facilement reconnue :

trousse pai médicaments de marius

Repas à la cantine pour un enfant allergique à l’école primaire

Tout comme en maternelle, la cantine des écoles primaires est organisée par la mairie. Le choix d’accueillir ou non les enfants allergiques, et de leur proposer un menu spécial ou leur permettre d’apporter leur panier repas leur appartient.

Lorsque les enfants sont autorisés à apporter leur propre repas, c’est la politique de la ville qui définira si la famille doit s’acquitter de tout ou parti du prix classique de la cantine, ou si elle bénéficiera de la gratuité de celle-ci.

Les conditions dans lesquelles le repas doit être apporté restent les mêmes; les aliments doivent être conservés dans le respect de la chaîne du froid et doivent pouvoir être réchauffés facilement au micro-onde dans l’établissement. Les boîtes à repas pouvant passer directement au micro-onde sont à favoriser, pour éviter les contaminations accidentelles lorsque le plat est réchauffé dans une assiette sous cloche par exemple.

Nous vous avons donc sélectionné des récipients prévus à cet effet :

boîte à repas enfant fusée

Bento pour enfant

glacière isotherme enfant colombe

Glacière pour enfant

Le périscolaire pour les enfants allergiques

enfants qui ont des allergies alimentaires et qui vont à la garderie

Le périscolaire, contrairement à l’école, n’est pas géré par des enseignants mais par des animateurs.Ceux-ci peuvent avoir différentes affectations selon les communes, ce qui signifie que le personnel en charge de votre enfant peut varier de manière plus importante quece n’est le cas à l’école. Dès lors, la prévention est de mise pour pouvoir confier votre enfant en toute sécurité.

Le PAI et la réunion de rentrée

Ainsi, comme à l’école, il est essentiel de présenter et fournir le PAI de votre enfant à l’équipe, et de lui présenter la conduite à tenir en cas de réaction allergique. C’est également l’occasion de présenter le fonctionnement des auto-injecteurs d’adrénaline pour les enfants ayant ce traitement.

Si, dans une grande partie des cas, l’équipe en charge du périscolaire est présente à la réunion de présentation du PAI mis en place à l’école, certains établissements ne convient pas ces personnes extérieures à l’établissement. Cette réunion essentielle devra donc être organisée à votre initiative.

Le goûter en périscolaire

Lors des activités périscolaires, les enfants ont généralement l’occasion de prendre leur goûter. La famille d’un enfant ayant des allergies alimentaires devra donc fournir les goûters. Une boîte personnalisée au nom de l’enfant, ou encore une gourde personnelle reconnaissable seront évidemment une bonne sécurité pour s’assurer que toute se passe au mieux. En effet, les enfants peuvent avoir facilement tendance à partager ou échanger leurs goûters, ou a boire dans un même verre. Le risque est donc réel et cela nécessite une bonne préparation en amont.

Pensez à vous équiper avant la rentrée des éléments vous permettant d’apporter ces goûters.

boîte à repas enfant nature sauvage

boîte à goûter

gourde isotherme

Intégrer un club sportif ou artistique lorsqu’on a des allergies alimentaires

enfant allergique faisant de l'accrobranche en periscolaire

Si les clubs de sports, de musique ou d’activités artistiques ne sont pas dès lieux ou les enfants allergiques sont susceptibles de manger, il n’en reste pas moins qu’ils doivent également être informés des allergies alimentaires de l’enfant

En effet, une réaction allergique retardée peut se déclencher lors de cette activité et les personnes en charge de votre enfant devront savoir comment réagir.

Ainsi, c’est à nouveau le PAI qui sera votre meilleur allier. Vous pourrez, en début d’année, informer l’équipe du protocole à suivre en cas de symptômes des allergies alimentaires.

Si vous laissez votre enfant avec l’équipe durant cette activité, pensez à leur laisser à disposition une trousse de secours PAI, facilement identifiable.

Pour les activités sportives majoritairement (mais pas seulement), il peut également être judicieux d’envisager une gourde individuelle pour votre enfant.

En effet, une contamination croisée accidentelle peut avoir lieu si des enfants boivent dans une même bouteille ou à un même robinet.

Enfin, pour les activités de plein air, qui peuvent de dérouler sous des températures plus ou moins élevées, il est important de penser à placer l’adrénaline (si votre enfants a de auto-injecteurs) dans une trousse qui garanti sa bonne conservation. En effet, l’adrénaline, si elle est exposée à des températures supérieures à 27°, perd son efficaicté et les seringues deviennent inutilisables, alors même qu’elles sont le seul rempart en cas de choc anaphylactique.

En résumé, les éléments essentiels à prévoir seront :

trousse PAI pour les enfants ayant des allergies alimentaires

Une trousse d’urgence PAI

gourde en acier inoxydable enfant oiseaux 2

Une gourde isotherme

trousse de conservation à température de seringues d'adrénaline

Une trousse de conservation de l’adrénaline



On vous tient informés ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *